Les frères HOYAS

Une des (nombreuses) particularités de la saga du Dragon-Planète, tient à son mode de création. On sait déjà que Christophe et Rodolphe travaillent uniquement en couleurs directes – ce qui confère cette incomparable authenticité à leurs planches – mais on sait moins comment les personnages viennent à prendre vie dans leur esprit.

Serait-ce trop en dévoiler que de préciser le qui-fait-quoi dans le duo ?

Rodolphe au scénario, Christophe au dessin ?

Rodolphe au dessin, Christophe à la couleur ! Non ?!

Alors, Christophe aux personnages, Rodolphe aux décors ? Christophe à l’huile, Rodolphe à l’encre ?

Rien de tout cela ! Si ces types de collaboration ont déjà été vus chez d’autres duo d’artistes, ici on innove ! Les deux frères créent tout ensemble : le scénario, le dessin, les couleurs… mais pas le destin des personnages. Chacun les siens ! Ceux qui ont lu L’Arche des Limbes connaissent bien-sûr les inséparables Chakor et Walkyra… Allez, on vous l’avoue, chacun est issu de l’imaginaire d’un auteur différent. Saurez-vous les reconnaître ?

Et tous les personnages sont ainsi : créés par Rodolphe, ou créés par Christophe, ils prennent vie et interagissent sur un terrain de jeu commun. Les auteurs prennent un malin plaisir à façonner les histoires et les caractères pour mieux les faire se rencontrer ; et le plus intéressant, quand on est en partie dans le secret, c’est de voir les chemins se croiser, de voir apparaître les liens, les affinités comme les inimitiés.

Le résultat de cet incessant jeu de création est un étonnant album chorale. Il n’y a pas un héros mais plusieurs, pas un personnage central, ni deux, mais bien un ensemble de voix qui se complètent et se répondent, exprimant chacun une personnalité particulière, et un aspect de la philosophie du Dragon-Planète.

Fa-Seiryu casting copie

 

 

Publicités